Accidents de travail : Comment les réduire ?

Le nombre d’accidents de travail est toujours trop élevé, bien qu’en diminution importante si l’on remonte à il y a 50 ans. Réduire les risques est la priorité première de n’importe quel chef d’entreprise, mais quels sont les outils à sa disposition ?

Alerter au maximum sur les risques d’accidents en entreprise

La communication en entreprise doit mettre en avant tout ce qui est fait pour garantir la sécurité de ses employés. Pour cela, il faut alerter sur les dangers, tous, les petits, comme les grands. On doit alerter, informer, montrer que l’accident de travail peut survenir à n’importe quel moment si l’on ne respecte pas les règles de sécurité et si l’on instaure une trop grande routine dans nos gestes et déplacements. Il faut veiller à tout sécuriser dans les ateliers, mais également dans les entrepôts, les espaces de stockage.

C’est effectivement l’inattention, la routine qui provoque la plupart du temps des accidents de travail. Il en est de même pour les accidents de trajet, on a tellement l’habitude de prendre le même itinéraire chaque jour, que l’on n’est pas aussi concentré que si on devait aller dans un nouvel endroit.

securite au travail

Sécuriser les postes de travail et la circulation dans votre établissement

Toutes les machines doivent évidemment être sécurisées avec des arrêts d’urgence, des aménagements ergonomiques pensés pour éviter tout risque d’accident. Les employés doivent être en sécurité dans tous leurs gestes, il y a donc lieu de faire en sorte que rien ne puisse les mettre en danger. On peut mettre des actions en route pour attirer l’attention de ses collaborateurs sur le risque d’accidents. On peut notamment dans des ateliers de fabrication proposer un chantier 5S, le nettoyage, la propreté et le rangement ont un rôle essentiel dans la réduction des accidents du travail !

Et n’oublions pas que les déplacements à pied ou avec des chariots élévateurs dans les usines sont toujours risqués et qu’un plan de circulation doit être fait afin de protéger les piétons. Ces derniers doivent également respecter les consignes de sécurité de la prise de poste, à la fin de poste. Des pancartes doivent venir rappeler les règles de la circulation au sein de l’établissement.

Des audits sécurité à faire régulièrement

bouton d'arret d'urgence rapideLes contrôles sur machines doivent avoir lieu régulièrement, notamment pour voir si les appareils de commande de sécurité fonctionnent bien. Il faut également faire des audits sécurité envers le personnel, voir si il a parfaitement acquis la formation suivie antérieurement et s’il respecte les consignes à son poste de travail, comme dans ses déplacements. Le port des EPI (chaussures de sécurité, masques, casques, gants) doit également être respecté

Les audits de sécurité peuvent être intégrés à la check-list de travaux hebdomadaires des techniciens de maintenance ou des conducteurs de ligne, conducteurs de machines automatisées. On peut leur donner comme mission de vérifier le bon état de fonctionnement d’un bouton d’arrêt d’urgence par exemple, de tester les organes de sécurité d’une installation automatisée, que tout s’arrête bien si on ouvre des volets ou portes.

Réduire les accidents de travail est une missions toujours difficile, mais c’est une priorité, autant que la performance productive, la qualité et le respect des délais.