Les origines de la bague de fiançailles

L’étape des fiançailles remonte au Moyen Âge. Déjà à cette époque, il était impossible de franchir l’étape du mariage sans être passé par celle des fiançailles. Avec cette obligation s’en suit celle de la bague de fiançailles. Quelles que soient le cadre et la manière dont un homme envisagé sa demande en mariage, il devait avant tout avoir la bague qui officialise concrètement cette demande. Nous allons faire un petit voyage dans le temps pour retracer l’histoire de la bague de fiançailles.

Une histoire qui remonte au Moyen-âge

La bague de fiançailles existait déjà depuis le Moyen Âge. En offrir une à une femme lorsqu’un homme lui demande sa main se faisait déjà à cette époque. C’était même obligatoire d’offrir une bague de fiançailles en diamant comme vous pouvez le voir lorsque vous visiter le site d’un bijoutier à Paris en ligne.

Le traditionnel solitaire en diamant lui est apparu vers le 19e siècle. Elle est devenue assez courante vers les années 1870 à Paris et partout à travers le monde. Cette popularité ne fait pas de l’ombre pour autant aux autres pierres précieuses. L’émeraude, le saphir et le rubis se marient aussi au diamant pour former des bagues de fiançailles épaulées ou pavées.

 

bague de fiançailles

 

Les origines de la bague à l’annulaire gauche

La croyance populaire raconte que la bague de fiançailles doit se porter au niveau de l’annulaire gauche, car il possède une veine qui le relie directement au cœur. Une idée qui est perpétuée par les Égyptiens pendant de nombreuses années.

Les Chinois quant à eux, optent pour l’annulaire gauche en raison du fait que ce doigt est destiné aux bijoux qui représente un être aimé. Ils ont aussi repris l’idée de la veine qui relie le cœur à l’annulaire gauche, mais sous un autre angle. Selon eux, il existe un fil rouge invisible qui relie chaque âme sœur. Ce fil rouge invisible proviendrait du cœur et sortirait par l’annulaire gauche afin de relier deux cœurs.

En réalité, toutes les veines de nos doigts sont les mêmes et aucune ne mène particulièrement vers le cœur. L’histoire du fil rouge aussi est une croyance populaire qui permet théoriquement le choix du doigt. Mais avec le temps, l’annulaire gauche a fini par prendre le dessus sur les autres doigts.

Pour le budget

Le coût d’une bague de fiançailles est supposé faire l’équivalent de deux à deux mois et demi de salaire pour les Américains. Une tradition qui s’est étendue un peu partout en Europe. Par contre, une nette différence est visible vis-à-vis du budget que chacun alloue à l’achat d’une bague de fiançailles. Certains octroient près de 5000 euros à l’achat de ce bijou, d’autres mettent de côté près de 1700 euros.

Aujourd’hui à Paris, avec la vente en ligne, la donne a complètement changé. Il est possible d’obtenir une bague de fiançailles pour pas cher. Il y en a pour tous les budgets et tous les goûts. La vente de bague de fiançailles par internet permet aussi de se fabriquer sa propre bague de fiançailles sur mesure. De nos jours, il n’y a plus vraiment de budget exact pour acheter ce bijou symbole de l’engagement. C’est la situation financière qui prend le dessus et c’est tout à fait normal.